Régénération de l’organisme

Rate this post

On pourrait les appeler aussi, méthodes naturelles de longévité.

Association de principes actifs naturels

Associations d’alicaments naturels

Il existe différentes méthodes d’associations de préparations naturelles avec les Huiles essentielles pour permettre à l’organisme de se régénérer. D’abord ce sont les algues puis l’argile ensuite certains vinaigres. Les autres méthodes d’associations phyto-aromatiques sont destinées à lutter contre la cellulite au moyen de massages et seront utilisées en aérosols dans les bains de sudation.

Algues Marines et Huiles Essentielles

Préparation pour le bain

Une préparation d’algues et d’Huile Essentielle de pin et de Romarin  est surtout revitalisante. Elle aide à la reminéralisation et à la combustion des surcharges.

Verser une cuillerée à soupe dans le bain, ou en application locale (cou, jambes, etc)

Ce bain sera bienfaisant chez les asthéniques, convalescents, enfants, personnes âgées, déminéralisés, fracturés, arthrosiques, rachitiques, cellulitiques, etc).

Argile et Huiles Essentielles

Préparation pour le bain

Une préparation d’argile et d’Huile essentielle de lentisque pistachier et d’ylang-ylang est surtout calmante, respiratoire et adoucissante (peau).

Verser une cuillerée à soupe dans le bain, ou en application corporelle. Cette médication naturelle aidera les insomniaques, enfants nerveux et agités, cellulitiques, ceux qui ont des problèmes de peau, etc.

Le Vinaigre de Lavande

Destiné aux soins de la peau

Une préparation à base de vinaigre de cidre issu de culture sans produit de synthèse, et de lavande off, sauvage, fera un excellent vinaigre de lavande, apte à être utilisé tout particulièrement chez les personnes sujettes à l’acné. D’une façon générale elle sera efficace pour les soins de la peau en général, celle-ci étant toujours mortifiée ou dévitalisée par l’utilisation de savons alcalins, d’eau javellisée, de vêtements synthétiques et du manque de soleil. Cette préparation très efficace supprimera les poux sans intoxiquer l’organisme.

Des crèmes pour le traitement de la cellulite

Avec des crèmes en association avec des plantes ou macéras aqueux (association phyto-aromatique) :

On pourra ainsi confectionner selon le choix des végétaux et Huiles Essentielles d’excellentes crèmes contre la cellulite. La cellulite est toujours difficile d’atteindre par un régime seul. Ce type de crème appliqué en frictions circulaires au coucher, associé de préférence à l’exercice, et à une alimentation restrictive ou du moins rationnelle, sera très efficace.

Choix de variété de plantes :

Vigne rouge (troubles circulatoires, lierre grimpant, mousse de mer (hydratant), gaulthérie, etc.

Avec l’huile de palme rouge

Elle est un puissant oxydant. Les recherches montrent aussi que le pouvoir antioxydant de l’huile de palme rouge peut être utile dans la protection contre des problèmes de santé, comme l’ostéoporose, l’asthme, la cataracte, la dégénérescence maculaire, l’arthrite et les maladies du foie.

Avec le Millepertuis

Le millepertuis off. en plantes fraîches, est macéré à froid dans de l’huile de tournesol vierge et saine (issue de cultures sans produits de synthèse) pour produire une huile. En effet les sommités contiennent deux matières colorantes, l’une jaune et l’autre rouge (hypéricine ou rouge d’Hypericum qui sensibilise la peau à l’action de la lumière), une huile essentielle (1%) du tanin et une résine molle.
Cette macération produit s’appelle,  l’huile rouge. On en conseille l’emploi sur les brûlures, ou simple irritation, et pour faciliter la cicatrisation.
Mais on peut aussi l’utiliser dans la salade et les crudités.

Le millepertuis perforé contribue à réduire le stress ; il peut être utilisé pour soulager des troubles obsessionnels compulsifs. Il atténue les douleurs musculaires comme les crampes, les névralgies. Il est efficace dans le traitement des contusions, cicatrisation des plaies et des brûlures du premier degré.

Autre technique d’hygiène vitale

Le bain de sudation ou sauna

Au vue de l’enseignement naturopatique, il a été observé que cette pratique était utile pour les rhumatismes, l’arthrose et la goutte, en cas d’insuffisance rénale, de cellulite, de surpoids, de tempérament hypertendu et allergique, de frilosité, d’hépatisme, de constipation et de stérilité par excès d’acidité.

Et d’une façon plus générale pour toute personne sujette aux troubles résultant d’une mauvaise élimination des toxines par les reins et la peau et par le manque de chaleur.

Ces bains seront utiles également pour bien d’autres troubles de santé.  Par exemple lors d’une dérégulation de la transpiration, (trop ou trop peu), une cure de bains de sudation ou de sauna sera salutaire.

Dans les états fébriles,  le sauna sera court et demandera une période de repos post sauna.

Utiliser le sauna en prévention

Les bains représentent une excellente prévention des cancéroses, des névroses et du vieillissement qui sont dus à un excès de résidus métaboliques humoraux et aux toxines.

Le sauna est encore un bon moyen de sauver les reins de l’excès de protéines animales et de purines (viandes, thé, café, etc).

Ainsi, dans certains cas, il permet d’espacer les dialyses.

Contre-indications aux bains de sudation ou sauna

États inflammatoires aigus, grande faiblesse, grands cardiaques, gestation, menstruations

Dans le doute, toujours prendre un conseil médical.

Image Adolphe Millot

Co-auteur, Geneviève Reiter, avec Yvonne Chatillon,
Stages et études en phyto-aromathérapie ;
Née à Neuilly sur Seine, habitant Bordeaux (33), près de la mer !
Passionnée de médecines naturelles, naturopathie, bridge et spiritualité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.