La falsification des Huiles essentielles

Rate this post

C’est par leur enseignement que beaucoup de choses tombées dans l’oubli renaîtront

Indications utiles pour les particuliers et les professionnels

La falsification des essences les unes par les autres ne peut être démontrée facilement. Néanmoins, des méthodes d’analyse et d’investigation, la bio-électronique entre autres, permettent de découvrir ces fraudes.

Massage aux huiles essentielles (Copyright Fotolia !)

L’enseignement aux Huiles essentielles. Connaître les Huiles essentielles est indispensable

Destiné aux professionnels

Avec les esters de synthèse, les chromatographies en phase gazeuse répétées signalent une variation anormale dans la constitution chimique d’une huile essentielle. Elles permettent d’enrichir les vérifications, de mieux connaître la composition des huiles essentielles et leur qualité en vue d’une commercialisation.

Destiné aux particuliers

Actuellement, certaines essences, comme mélisse ou serpolet – une variété de thym – ne seraient pas toutes issues de distillations mais pourraient être des reconstitutions olfactives synthétiques qui ne contiendraient pas une gramme de la plante quoique leur dénomination commerciale d’essence de mélisse ou essence de serpolet soit maintenue.

Les huiles essentielles du Codex (pharmacopée officielle française) sont moins naturelles parce qu’on les modifie pour les mettre en conformité avec certaines normes de densité, d’indice de réfraction, de pouvoir rotatoire ou de solubilité. Les huiles du Codex sont moins chères que les huiles essentielles pures.

Avis aux falsificateurs

Notre santé dépend avant tout du respect des lois de la nature, aussi bien dans notre alimentation et notre mode de vie que dans notre vie spirituelle. Il est inadmissible que tous ces produits, et surtout les huiles essentielles, ne soient pas d’une pureté irréprochable. La mauvaise qualité d’un seul produit ternit la réputation de toute une profession. Les distillateurs, revendeurs, négociants, courtiers honnêtes se doivent de respecter impérativement un rapport qualité/prix optimum, surtout pour les huiles essentielles qui interviennent directement dans presque toutes les circonstances de la vie, favorisant le fonctionnement harmonieux de l’organisme des consommateurs.

Nous apprenons à connaître les Huiles essentielles !

Les procédés indispensables et relativement sûrs qui permettent de discerner la pureté d’une huile essentielle sont toujours les vieilles méthodes empiriques à la portée de tous, usagers ou négociants : ce sont l’odorat, le goût et le regard sur la limpidité et la couleur. C’est pourquoi nous nous pencherons, nous les consommateurs, de plus en plus sur la connaissance des propriétés des huiles essentielles indispensable à leur identification.

Dans certains monastères ou abbayes, des pères cisterciens ont eu la sagesse et la perspicacité de chercher à connaître les plantes et leur mode d’action. Ce furent des pharmaciens et des botanistes et les recettes qu’ils ont laissées n’ont pas vieilli.

Attention aux huiles et produits de synthèse


Avis aux particuliers

Les parfumeurs, cosméticiens, savonniers, fabricants de produits d’entretien, revendeurs négociants recherchent des produits peu coûteux, d’une bonne présentation commerciale et d’odeur agréable. Ces qualités sont plus importantes, aux yeux de certains industriels, que l’obtention d’une parfaite qualité biologique. Un tel choix se fait au détriment de l’éthique du but poursuivi.

En effet, des produits en contact avec la peau ou les muqueuses finissent à la longue par pénétrer dans l’organisme, peuvent devenir irritants et être à l’origine de démangeaison, d’éruption, de coryza, de larmoiement, d’excitation ou de somnolence.

Précautions à prendre

Il est est donc très important :;

  • De vérifier que tous les produits cosmétiques,  de parfumerie ou de parapharmacie, que vous achetez en magasins spécialisés sont fabriqués sans produits synthétiques ou additifs chimiques de synthèse (colorants, émulsifiants, conservateurs) qui rehaussent l’arôme et la couleur ou confèrent une conservation de plus longue durée.

  • De vérifier aussi que les huiles essentielles, par elles-mêmes de véritables pharmacies naturelles, n’échappent pas à cette exigence. Elles doivent être pures et naturelles, qu’elles soient utilisées comme thérapeutique ou produits d’hygiène corporelle et d’entretien.

  • Mais également de savoir que certains modes de préparation altèrent les produits vendus. Ainsi, une huile essentielle peut être extraite à l’aide de solvants chimiques ou reconstituée à partir de formules de synthèse. La composition de chacune est bien définie.

Par exemple, l’essence de Gaultherie peut être élaborée presque exclusivement à partir de salicylate de méthyle, l’essence d’amande amère, formée par de l’aldéhyde benzoïque. Quant à l’essence de menthe poivrée, elle peut être mise en contact avec de l’iode sublimé. Les modes d’extraction, de distillation ou autres manipulations s’opèrent selon ces particularités. Les esters de synthèse sont des produits volatils qu’on trouve lors des distillations fractionnées, ils peuvent disparaître si on pratique une mauvaise méthode d’extraction. L’alcool adultère souvent les huiles essentielles très fluides de bergamote, de bigarade, d’orange, de citron, de cédrat, et les essences de Portugal, de petit grain, de néroli amer ou doux ou de térébenthine.

La vigilance s’impose

On peut se trouver dans un magasin pour choisir une huile essentielle. Toutefois, il est utile de savoir qu’une huile essentielle rare et chère peut être coupée et reconstituée à partir d’huile essentielle moins chère. Autrement dit, elle peut être fraudée par substitution d’une huile essentielle par une autre (essence de cédrat, de bergamote, de citron, de Portugal, de bigarade ou de térébenthine). L’essence de girofle peut être mélangée à de l’essence de cubède; on peut frauder la térébenthine avec de l’eau, une saponification et de l’essence de copayer; et l’huile de pyrole, onéreuse, peut être mélangée à de l’essence de sassafras qui est bien moins chère.

Sources : familiales Y. Reiter naturopathe

Co-auteur, Geneviève Reiter, avec Yvonne Chatillon,
Stages et études en phyto-aromathérapie ;
Née à Neuilly sur Seine, habitant Bordeaux (33), près de la mer !
Passionnée de médecines naturelles, naturopathie, bridge et spiritualité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.