Rate this post

Originaire des indes, de la Chine et de Java

Cultivé aux Philippines, à Tahiti. Une des épices et drogues les plus estimées depuis l’Antiquité jusqu’au Moyen Age. Parties utilisées : racine, essence obtenue des racines par entraînement à la vapeur.

Le gingembre

Zingiber officinale

PRINCIPAUX CONSTITUANTS CONNUS :

– Une oléo-résine contenant le gingénol, 
– composé de plusieurs phénols, gingérone, zingizérène …
  

PROPRIÉTÉS:

usage interne :

– apéritif
– stomachique
– carminatif
– antiseptique
– stimulant
– tonique
– antiscorbutique
– fébrifuge

usage externe :

– antalgique
– ophtalmique (?)

INDICATIONS :

usage interne :

– inappétence
– digestions pénibles
– flatulences
– diarrhées
– prévention des maladies contagieuses
– impuissance

usage externe :

– douleurs rhumatismales
– angines
– cataracte (voir N.B.)

MODE D’EMPLOI :

usage interne :

-en condiments dans la cuisine et les pâtisseries (Allemagne, Angleterre, nombreux pays exotiques)
– essence : 1 à 3 gouttes plusieurs fois par jour sur un petit morceau de sucre
– teinture : 10 à 20 gouttes avant les repas, utilisée seule ou en association :

teinture de gingembre ………………… 10 gr
teinture d’absinthe …………………….   5 gr

XX à XXX gouttes avant les repas

usage externe :

– douleurs rhumatismales : frictions avec le liniment :

teinture de gingembre …………………………………….. 40 gr
essence d’origan  ……………………………………………. 2 gr
alcoolat de romarin…………………………………………. 60 gr

– angines accompagnées d’œdème : gargarismes avec 1/2 à une cuillerée à café de teinture de gingembre pour un verre d’eau bouillie tiède.

N.B.

– Le gingembre entre dans la composition de nombreuses boissons (ginger-brandy, g. beer, jamaïca ginger …).
– L’eau distillée était autrefois considérée comme un des meilleurs remèdes ophtalmiques (cataracte).
– Au Sénégal et au Fouta-Djalon, les femmes utiliseraient le tubercule du gingembre pour s’en faire des ceintures dans le but de réveiller les sens endormis de leurs époux (G. Capus et D. Bois).
– On utilise également le gingembre sous forme de poudre « comme topique rectal pour forcer les chevaux à relever la queue, signe de vigueur et de race toujours apprécié des fervents de l’hippisme ».

SPECIALITE :

Cachets.
  

Image gingembre Pixabay

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.