Archives de catégorie : Maladies génitales

L’impuissance, traitement aux Huiles essentielles

 

Pour les hommes :

GINGEMBRE SEUL,
SARRIETTE,
PIN,
ROMARIN

Alterner tous les 2, 3 jours avec : 

CORIANDRE,
CANNELLE,
YLANG-YLANG

Certaines huiles essentielles comme le pin sylvestre ou le Citrus hystrix (cumbawa) augmentent légèrement la production de testostérone.

Celles de Palmarosa ou de Patchouli ont aussi un effet sur le système vasculaire.

Voie orale :

2 à 3 gouttes d’un mélange sur un sucre, matin, midi et soir, toujours sur avis médical.

Phytothérapie :

En ce qui concerne la phytothérapie, essayer :

  • le Tribulus terrestris, le « viagra végétal » (à prendre minimum durant trois mois).

    – le Mucuna, lui, à un effet sur la libido par son action sur la dopamine (EPS Phytostandard Mucuna + EPS Phytostandard Tribulus

Posologie :

5 ml matin et soir dilués dans un peu de liquide, (sur prescription d’un phytothérapeute).

 

 

Consulter la fiche : l’impuissancemaladies génitales de l’homme






Maladies de la femme, ménopause, traitement Huiles Essentielles

Généralités

La sauge, le cyprès, la verveine ont des propriétés hormonales. L’essence de cyprès est un véritable homologue de l’hormone ovarienne. Les essences ont une action régulatrice des glandes endocrines. Elles agissent, non pas en se substituant aux glandes déficientes, mais en les dynamisant, en les « relançant ».

 

Utiliser les Huiles essentielles pour les maladies de la femme

 

Il s’agit d’une thérapeutique d’excitation physiologique, ce qui donne aux essences aromatiques, dans ce domaine comme dans les autres, un intérêt primordial. Les propriétés de l’oignon dans les équilibres glandulaires et de l’obésité sont, depuis toujours bien connues et utilisées.

Troubles de la ménopause avec troubles neuro-végétatifs, angoisse, anxiété, obsession, nervosité

Alterner :

Cyprès 7, Serpolet 4, Bigarade 5, Mélisse 4.
Lavande 4, Marjolaine 5, Serpolet 4, Cyprès 7.

Troubles de la ménopause avec troubles circulatoires veineux, varices, jambes lourdes

Trois formules à utiliser en alternance :

Lavande 5, Cyprès 8, Serpolet 6.
Lavande 4, Origan 3, Citron 5.
Cyprès 7, Sauge 6, Camomille 4.

Troubles de la ménopause avec troubles circulatoires artériels

Alterner :

Sauge 6, Cyprès 6, Genièvre 8;
Genièvre 9, Angélique 9.

Allaitement

Lactation

Pour stimuler la lactation :
Carvi 6, Cumin 5, Anis Vert 7.

Pour stopper la lactation :

Sauge sclarée 11, Camphre 4, Menthe 4;
Laisser un temps de pause, puis utiliser la Sauge sclarée seule diluée à 50 %.

En règle générale, l’anis, le carvi, le fenouil, la verveine augmentent le volume des seins et favorisent la lactation …A l’inverse, le persil, la menthe, la sauge sont anti-laiteux.

Algies dans le syndrome pré-menstruel

 Il s’agit ici de pouvoir réduire le déséquilibre hormonal entre les différentes glandes endocrines, de régulariser les surrénales et de freiner l’action de l’hypophyse et de la thyroïde.

Utiliser les formules proposées pour le syndrome hyperfolliculinie, algie pelvienne, hémorragie utérine.

Frigidité. Hyposécrétion des ovaires 

Deux formules à utiliser en alternance :

Sauge sclarée 5, Serpolet 6, Sarriette 8.
Gingembre 7, Romarin 6, Menthe 4. 

Frigidité, Impuissance sexuelle

Pour les hommes :

Gingembre seul.
Sarriette, Pin, Romarin.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Coriandre, Cannelle, Ylang-Ylang.

Troubles de la ménopause avec règles trop abondantes 

Des huiles essentielles sont utilisées ici à action stimulante et œstrogène pour réguler l’action de l’hypophyse.

Alterner :

Sauge 6, Cyprès 9, Serpolet 4.
Angélique 5, Cajeput 4, Carvi 4, Coriandre 5.

 

 

Alterner deux thérapies anti-infectieuses :

Thym 3,  Origan 5,  Sarriette 3, Pin 8.
Cajeput 3,  Lavande 7, Estragon 4,  Pin 6.   

Ménager les temps de pause pendant lesquels on utilisera :

H.E. Géranium déterpéné    seul dilué à 50 %.
et H.E. Carotte déterpénée seule diluée à 50 %.

 

Vous aimerez aussi : Le Cyprès

     

 

Formules associations Huiles essentielles, Fonctions gynécologiques, Syndromes endocriniens

Consulter dans cet article

les Huiles Essentielles pour liste différentes maladies énumérées ci-dessous :

 

Femmes

 

Hommes

 

Général

 
 
 

 

Additif complexes aromatiques formulaires

Utilisation, comment procéder

Quantités toujours indiquées en Millilitres

 

 

Pour stimuler les fonctions hormonales et les glandes

 

 
 
 

 

FEMMES

 

Parmi les essences régularisant et favorisant les règles, il faut mentionner les plantes suivantes :

Rue, Valériane, Armoise, Basilic, Cannelle, Cumin, Lavande, Mélisse, Menthe, Sabine, Sclarée, Thym, etc

 

 
 
 

 

 

Syndrome prémenstruel :

Associer :

Hamamélis ou Solidago avec Houblon.

 

Dysménorrhées :

Utiliser la Mélisse officinale de la famille des labiées ;

A associer avec d’autres essences comme :

Mélisse et Menthe ou
Mélisse, Basilic et Menthe,  ou
Mélisse et Marjolaine, ou
Mélisse et Thym,  ou
Mélisse et Citron.

– Accompagnées de troubles neurovégétatifs et de dyspepsie :

Basilic 7, Verveine 7, Bigarade 5

ou
Estragon 7, Angélique 7, Lavande 5

– Accompagnées de congestion du bas ventre, bouffées de chaleur, troubles circulatoires, troubles circulatoires périphériques, fragilité capillaire.

Cyprès 4, Sauge 4, Thym 5, Basilic 5;

– Accompagnées de douleurs du bas ventre, avant ou pendant les règles :

Des huiles essentielles à action analgésique, antispasmodique et circulatoire sont ici nécessaires.

Alterner :

Cyprès 7, Sarriette 6, Sauge sclarée 6.
Camomille 5, Angélique 6, Lavande 5.

– Accompagnées de troubles nerveux, douleurs, migraines, nausées, allergies de toute nature :

Estragon, Basilic, Angélique, Néroli, Lavande, Verveine.

 

– Coordonner une action au niveau des glandes :

a) – Stimuler la glande surrénale par la sarriette;
b) – Solliciter ou équilibrer la prendre en alternance :

Sarriette 9, Sauge sclarée 9.
Sauge sclarée 9, Pin 10.
Sauge sclarée 5, Sarriette 5, Pin 4, Romarin 6.

 

Leucorrhée. Infection vaginale :

Il faut prendre une thérapeutique anti-infectieuse.

Alterner :

Origan 4, Serpolet 6, Sarriette 6, Romarin 3.
Genièvre 8, Eucalyptus 6, Pin 5.
Origan, Sarriette, Thym, Girofle.

Inflammation de l’utérus :

Sauge sclarée 6, Lavande 8, Pin 6.

Fibrome. Utérus fibromateux :

Trois formules à utiliser en alternance :

Géranium 10, Thuya 9.
Cyprès 7, Hysope 4, Pin 5, Origan 4.
Cyprès, Hysope, Pin, Origan, Sassafras.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Géranium-Bourbon, Thuya.

On peut utiliser également les formules pour l’hyperfolliculinie avec frénation de l’hypophyse.

Métrorragie

(Écoulements en dehors des règles)

Ménorragie

(Règles abondantes ou prolongées) :

Géranium 10, Origan 8.

Aménorrhée. Hypoménorrhée :

Pour cela, il faut rechercher une action hormonale équilibrante :

Sauge sclarée 6, Cyprès 7, Angélique 7.

Tenter une action analgésique, antispasmodique et circulatoire avec plusieurs formules à prendre en alternance :

Camomille 6, Origan 6, Mélisse 6
Camomille 9, Origan 9
Camomille 6, Origan 7, Thym 5

Aménorrhée

liée à une insuffisance de l’hypophyse et des surrénales.

Il faut opérer une action œstrogénique et corticotrope :
Sauge 5, Sarriette 6, Pin 4, Géranium 6.

Aménorrhées

(pour faire revenir les règles) :

Camomille, Origan.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Camomille, Origan, Thym.
Camomille seule ou Persil seul.

Aménorrhée ou dysménorrhée,

Régulation du système nerveux et neuro-végétatif :

Néroli, Lavande, Estragon, Basilic.

Aménorrhée,

stimulation de l’hypophyse et des surrénales :

Sauge-sclarée, Sarriette, Géranium, Pin.

Ces Huiles essentielles possèdent une action oestrogénique et corticotrope.

Aménorrhée et Dysménorrhée :

– Accompagnées de troubles neuro-végétatifs :
angoisse, anxiété, nervosité, céphalée, insomnie.

Lavande 4, Basilic 4, Marjolaine 4, Bigarade 4.

Métrorragies :

Bigarade, Lavande, Citron, Pin.

Symptômes d’hyperfolliculinique

avec douleurs utérines, hémorragies utérines ou fonctionnelles, stérilité;

Pour freiner l’hypophyse et bloquer l’ovulation :

Cyprès, Angélique, Hysope, Géranium-bourbon; Origan.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Pin, Romarin, Thym, Cyprès.

Syndromes d’hyperfolliculinie

avec névroses, obsessions, tension mammaire,

leucorrhées, cellulite, manifestations oedémateuses et allergiques, entr’autres :

Thym, Sarriette, Hysope, Géranium-bourbon, Sauge-sclarée.

Avortements

précoces spontanés, fausses-couches :

Citron, Sarriette, Pin, Sauge-sclarée, Thym.

Alterner, tous les 2/3 jours avec :

Thym, Pin, Cyprès, Lavande, Origan.

Inflammation de l’utérus :

Citron, Lavande, Bigarade, Bergamote.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Pin, Lavande, Estragon, Sauge-sclarée.

Kyste de l’ovaire

Pour apaiser les souffrances et les crises douloureuses :

Estragon, Basilic, Angélique, Lavande, Néroli.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Romarin, Menthe et Camomille.

Il faut également freiner l’hypophyse avec :

Cyprès, Sauge-sclarée, Origan, Sarriette.

Alterner avec :

Angélique, Géranium-Bourbon, Hysope.

Contraception :

Lavande, Origan, Romarin.

Faire une friction une heure avant les rapports.

Infection du sein,

Lymphangite :

Thym, Origan, Sarriette, Pin, Girofle.
Pin, Estragon, Lavande, Cajeput.

Douleurs pelviennes

ou du bassin :

Camomille 5, Gingembre 5, Coriandre 9.

 

HOMMES

 

Asthénie sexuelle :

Quatre formules à utiliser en alternance :

Pin 6, Romarin 6, Sarriette 7.
Pin 5, Sarriette 7, Géranium 7.
Romarin 4, Sarriette 6, Sauge sclarée 5, Serpolet 4.
Romarin, Sarriette.

Adénome de la prostate :

Il faut provoquer une action décongestionnante et antispasmodique avec la formule :

Pin 9, Thuya 10

et une action anti-infectieuse, en alternant :

Serpolet 5, Sarriette 9, origan 5.
Serpolet 4, Thym 3, Sarriette 5, Origan 4, Menthe 2.

Glande surrénale :

– Stimulant :

Sarriette.

Hypophyse :

Glande pinéale, solliciter ou calmer :

Sauge-sclarée, Pin.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Sarriette, sauge-sclarée, Thuya
et :
Sarriette, Pin, Romarin, Sauge-sclarée.

Ces associations d’Huiles essentielles peuvent éventuellement se substituer aux traitements anti-inflammatoires avec corticoïdes.

De même :

Camomille seule.
ou :
Camomille, Pin.

Pour Prostatite

Blennorragie. Urétrite :

Trois formules à utiliser en alternance :

Genièvre 7, Sarriette 4, Menthe 2? Romarin 5.
Genièvre 9, Camomille 6, Thym 5.
Lavande 9, Santal 6, Cèdre 5.

Infection génito-urinaire :
Alterner :

Serpolet 6, Sarriette 5, Santal 6
et Pin 6,  Santal 6, Genièvre 7.

Urétrite gonococcique :

Genièvre 9, Sarriette 7.

 

GÉNÉRAL

Régulateurs hormonaux :

Utiliser Armoise et Sauge avec Mélilot

Régulateurs du système nerveux :

Néroli, Lavande, Estragon, Basilic.

 

Symptômes de l’hyperfolliculinie :

Il faut freiner l’hypophyse et bloquer l’ovulation

Trois formules à prendre en alternance :

Géranium 5, Hysope 3, Origan 3, Cyprès 5, Pin 4
Pin 5, Thym 4, Romarin 6, Cyprès 4, Cyprès 4, Angélique 4, Hysope 3, Géranium 5
Origan 4 (seul).

– Accompagnés de cellulite, gonflement, allergie, troubles névrotiques, angoisse, dépression, nervosité :

Thym 3, Sarriette 4, Hysope 4, Géranium 5
Sauge sclarée 4.

Stérilité :

Hysope, Sarriette, Romarin, Sauge-sclarée, Basilic.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Thym, Géranium-Bourbon, Citron, Pin.

Mauvaise circulation périphérique avec varicosités, maladies variqueuses, varices des membres inférieurs, jambes lourdes, phlébites, malformations veineuses :

Lavande, Cyprès, Serpolet.

Alterner tous les 2/3 jours avec :

Cyprès, Lavande, Origan, Citron.

Cas de cystite

Voici une nouvelle observation de malade traitée, pour sa cystite, par les plantes et essences aromatiques.
 

Cystite chronique

Le cas est celui d’une femme de 25 ans, qui souffrait de cystite récidivante depuis plusieurs années. Les analyses urinaires avaient constamment révélé du colibacille, du staphylocoque et du sang en quantité plus ou moins importante. L’affection s’était révélée rebelle à tous les traitements suivis pendant 7 ans.

Insomnies et palpitations. Cette femme qui pesait 48 kg pour 1.69 m, présentait un état général médiocre et se plaignait d’une très grande fatigue jointe à un état nerveux instable. Inappétence, migraines, nausées, constipation, troubles accusés de dérèglement sympathique (troubles cardiaques et anxiété),  formaient son cortège habituel de maux.

Busserole (anti-infections urinaires) et Bruyère (assainissant urinaire). Le traitement qui lui fut conseillé comporta des essences aromatiques, des plantes sous forme de teintures, ainsi qu’un sirop à base d’acide phosphorique. On traita, par ailleurs, l’état circulatoire très déficient, par des infusions composées d’un mélange de diverses plantes. Le régime alimentaire fut modifié.

Soulagement immédiat dû au traitement. Au mois d’août, soit deux mois après le début des soins, la malade annonça que les phénomènes de cystite avaient disparu dès le lendemain de son traitement. La majeure partie des autres symptômes s’était également évanouie. Persistaient simplement une légère sensation de fatigue et quelques palpitations.

Dans le rapport d’observation de cette malade, il est mentionné enfin qu’au mois de janvier suivant, après un traitement exclusivement phyto et aromatique, effectué par périodes, l’état général était excellent et la cystite, en particulier, n’avait pas réapparu. C’est grâce à de telles observations et expérimentations que nous constations que les essences aromatiques entrent, avec leur grande efficacité, dans l’arsenal des personnes qui se préoccupent de rester en bonne santé en utilisant des produits naturels.

Voir la fiche de maladie sur la cystite
Voir Article  : Plantes et confort urinaire
     

Maladies génitales de l’homme

Asthénie sexuelle

Impuissance :

Il faut des huiles essentielles stimulantes et équilibrantes de l’hypophyse, des surrénales et de la pinéale.

Généralités

La plupart des essences sont stimulantes.

Les essences de pin (aiguilles), de bornéol, de géranium, de basilic, de sauge, de sarriette, de romarin dynamisent les cortico-surrénales.

L’hysope a une action plus particulière sur le bulbe.

L’anis excite l’hypophyse antérieure, la menthe également.

L’oignon, l’ail, le citron sont tonifiants.

L’oignon, la cannelle, le bornéol, la sarriette et l’ylang-ylang rendront service à ceux dont les possibilités sexuelles sont défaillantes.

Par contre, le camphre a des propriétés anaphrodisiaques.

 

Voir Formules associations Huiles essentielles, Fonctions gynécologiques, syndromes endocriniens