Site icon Arts essentiels

Les marais salants

Auteur : dro!d from Atlanta, Georgia
http://www.flickr.com/photos/lecates/
Auteur : Auteur : dro!d from Atlanta, Georgia

Que se passe-t-il dans un marais salant ?

Pour commencer, les marais dont la salinité est plutôt basse auront une couleur rouge du fait de la prédominance d’algues de cette couleur.

Puis, quand la salinité augmente, l’algue Dunaliella salina produit une teinte s’étalant du rose au rouge. Et de petites crevettes évoluant dans des eaux de salinité moyenne donnent une teinte orangée aux marais. Des bactéries comme Stichococcus contribuent également aux teintes. De ces informations, vient la couleur des flamands roses.

Tout d’abord, il faut savoir que l’eau de mer contient 35 à 37 g/l de sels minéraux à l’état dissout et un peu d’argile en suspension. Pour en extraire le chlorure de sodium, il faut concentrer l’eau de mer par évaporation sous l’action du soleil et du vent.

En un premier temps, l’eau de mer part dans un vaste réservoir profond appelé vasière où les particules argileuses se déposent. Puis elle est dirigée vers de petits bassins peu profonds, où elle circule lentement sur une faible épaisseur. Elle commence à s’évaporer, puis se concentre et dépose d’abord du carbonate de calcium puis du sulfate de calcium. On fait ensuite pénétrer l’eau de mer dans de longs bassins rectangulaires, les tables saunantes. Adroitement séparées par un remblai, les tracteurs peuvent ainsi y circuler.

Le chlorure de sodium se dépose en cristallisant. La cristallisation a lieu de mai à août et la récolte se fait en septembre alors que la couche de sel atteint 8 à 15 cm d’épaisseur.

Sources : Géologie

Image parAlan Hancock de Pixabay

Quitter la version mobile