La Californie

5/5 - (1 vote)

Pour commencer, le diaporama ci-dessous  représente différents endroits aux Etats-Unis. Vous y verrez Los Angeles, Hollywood, la vallée de la mort, la prison d’Alcatraz, et Vegas, la ville du Jeu.

En effet, nous l’avions filmé, en famille, au cours d’un magnifique voyage sur le continent Américain.

Vegas une ville qui regorge d’effervescence

Tout d’abord, examinons le nom de Las Vegas. Il signifie « Les Prairies » ou « Les Vallées Fertiles ». Ce nom a été donné par les espagnols en raison de l’eau présente dans les sous-sols. La ville de Las Vegas est située dans une vallée aux frontières de la Californie, de l’Arizona et de l’Utah. Elle vit, entourée de montagnes couvertes de neige en hiver, le climat est plutôt aride.

Mais, en réalité, bâtie sur le désert Mojave dans le Nevada, avec ses jeux d’argent et ses spectacles, elle attire les foules des adultes en quête de divertissements.

Si la ville regorge d’effervescence,  l’architecture y semble  du plus mauvais goût car tout y est mélangé. Il faut savoir se mettre au goût du « Strip »… De la tour Eiffel qui frôle les spectacles Hollywoodiens, et des décorum dorés, comme pour Rubens, qui étalent l’éclat de leur grandiosité, il faut suivre… Tout y est fait et surfait, à Vegas, à grande échelle !

Même, la réplique grandeur nature du Sphinx est particulièrement impressionnante. Elle voisine avec le pont de Brooklyn Bridge qui approche la Statue de la liberté. Tout y est mêlé et amené pêle-mêle.

Autant dire que la capitale du Nevada offre à ses visiteurs des décors et des ambiances sur mesure pour assurer la plénitude du visiteur et la poursuite de son rêve de richesses. Impossible pour certains malchanceux à la tombée du jour mais, pour d’autres à leur portée, pourquoi pas ?

Les casinos mythiques

Ce n’est que dans les années 1930 que Las Vegas se développa réellement avec l’aménagement du barrage Hoover, à une cinquantaine de kilomètres de la ville. Mais la ville prit son essor surtout grâce à la légalisation des jeux d’argent en 1931. Des hôtels-casinos virent le jour. Dans le « Strip » ou boulevard de la cité, une artère en perpétuelle effervescence de 6,7 km, le Nevada implanta des hôtels-casinos. Les plus mythiques portent les noms de  Flamingo,  Tropicana, Caesars Palace. Ce dernier fut construit dans les années 60 dans un style Renaissance italienne et il reçoit aujourd’hui dans son Colosseum les plus grandes stars de la chanson, et le tout Paris avec sa Tour Eiffel…

D’autres établissements plus modernes sont venus les rejoindre et forment depuis 2009, le City Center en plein cœur du Strip.

Autres réjouissances

Les shopping addicts ont aussi  l’occasion de pouvoir s’adonner à leur passe-temps favori à proximité de Downtown s’ils ne se sont pas ruinés auparavant dans les machines à sous. Dans les centres commerciaux se bradent les plus grandes griffes américaines.
Également, on peut partir aussi à la découverte des Red Rocksen. Situées près de Vegas, ces formations rocheuses de couleur rouge permettent de retrouver un environnement plus paisible au cours de la journée. Et des tours en jeep sont organisés..

De plus, il y a aussi la Vallée du Feu (Valley of Fire), avec son immense parc naturel. Et aussi le  Grand Canyon, du Lac Mead et du Hoover Dam By Pass, le pont qui le surplombe. Si vous êtes en voiture, le lac Mead ne se trouve qu’à une heure de route. Mais,  si vous préférez le golfe aux machines à sous, il n’est pas loin.

Quand aux loisirs pour les enfants, ils n’ont pas été oubliés. Les nôtres ne nous avaient pas accompagnés mais à noter que le plus haut point d’observation des Etats-Unis se trouve à 350 mètres, une grande curiosité pour eux. De nombreux manèges sont aussi visibles, sans parler des fontaines féériques du Bellagio, de l’Excalibur médiéval, des montagnes russes du New York-New York, du cirque permanent et du parc d’attractions du Circus Circus, des dauphins du Mirage.

Bref un périple inoubliable !