Sept départements ont changé de nom

5/5 - (1 vote)

Dans quel département Napoléon est-il né ?

En Haute-Corse ou Corse-du-Sud ?

 

 

On va vous le dire …

 

Ni l’un ni l’autre : lorsque Napoléon est né, en 1769 à Ajaccio, les départements n’existaient pas encore. Ils ont été créés en 1790, après la Révolution française, afin de réaliser un nouveau quadrillage du pays. Plusieurs idées furent alors lancées.

Un géographe proposa ainsi de diviser la France en 9 grands carrés, subdivisés chacun en 9 petits carrés, soit 81 départements en tout.

On devait aussi pouvoir aller de n’importe quel point d’un département jusqu’à son chef-lieu en une journée de cheval ; d’où une taille maximale de 80 km.

Finalement, un comité de découpage dessina les frontières de 83 départements, en respectant à peu près la géographie et l’histoire. Le nombre de départements varia sensiblement par la suite. Après les victoires de Napoléon à l’étranger, on en compta jusqu’à 134 : département du Simplon (en Suisse), du Tibre (en Italie), des Bouches-du-Rhin (aux Pays-Bas) …

Aujourd’hui, il y a 100 départements français, dont 4 outre-mer.

Depuis leur création, certains départements ont changé de nom

Mayenne-et-Loire (devenu Maine-et-Loire en 1791), Charente-Inférieure (Charente-Maritime en 1941), Loire-inférieure (Loire-Atlantique en 1955), Seine-Inférieure (Seine-Maritime en 1957), Basses-Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques en 1969), Basses-Alpes (Alpes-de-haute-Provence en 1970) et Côtes-du-Nord (Côtes-d’Armor en 1990).

Une voix d’un chanteur Corse