L’histoire des Océans et des Continents

5/5 - (1 vote)
 

Les océans naissent, s’élargissent puis disparaissent. Puis les géologues affirment que le déplacement des plaques de la lithosphère entraînait le déplacement des continents les uns par rapport aux autres.

En intégrant des informations d’origines diverses, les géologues sont donc capables de reconstituer les déplacements des continents depuis 600 millions d’années.

On distingue des montagnes anciennes (Massif armoricain, Massif central …) et des montagnes jeunes (Alpes …).

Il y a 600 millions d’années, la Terre possédait quatre grandes masses continentales constituant l’ossature des continents actuels. Leur contour ainsi que leur position relative sont très incertains.

Il y a 240 millions d’années, le domaine continental se trouvait rassemblé en un vaste ensemble.

Les collisions qui résultent des différentes « soudures » ont donné naissance aux chaînes de montagnes les plus anciennement connues :

– Plissement calédonien, conséquence de la soudure de l’Amérique du Nord et de l’Europe du Nord.
– Plissement hercynien, conséquence de la soudure du continent euraméricain et du continent austral ; le territoire français est situé dans cette zone de collision.

Il y a 135 millions d’années, les océans actuels commencent à se dessiner :

– Ouverture de l’Atlantique nord, entre l’Amérique du Nord et l’Eurasie :
– Ouverture de l’Atlantique sud entre l’Amérique du Sud et l’Afrique.

 On note aussi l’existence :

– De l’océan Indien,
– D’un océan (la Mésogée) situé dans l’axe de la Méditerranée actuelle et qui reliant l’océan Atlantique à l’océan indien, écarte provisoirement l’Afrique et l’Eurasie.

Il y a 65 millions d’années environ, l’expansion océanique devenue très importante est compensée par la surrection des montagnes soit en bordure d’un continent (cordillère des Andes) soit entre deux continents (Alpes, Himalaya). Toutes ces chaînes, dont la formation a commencé il y a seulement 100 millions d’années, sont appelées des montagnes jeunes.

Si l’expansion de l’océan Atlantique se poursuit à la vitesse actuelle, on peut penser que, dans 50 millions d’années, l’Amérique du Sud occupera la position indiquée en pointillés et un nouvel océan aura séparé l’Afrique Orientale du reste du continent africain.

 
 
 
 
 
 
Sources géologie Bordas