Joyeux réveillon

5/5 - (1 vote)

Ah, puisque son sort est bien de se cacher,

Qu'enfin l'espoir est aboli, même de guincher,

Et que l'effort de les convaincre serait très vain,

Et, puisque c'en est fait même du nombre de cousins ...



Elle n'aura plus, à l'heure où tombera la nuit,

Déclinant tout risible espoir d'invitation,

qu'à se laisser bercer, obscurément sans bruit,

Comme il sied aux vaincus, dans la télévision.

Et, pourtant le bonheur est là, tous les ans, de se retrouver…