Rate this post

 

Le vent impétueux qui soufflait dans les voiles
L'enveloppe. Étonnée, et loin des matelots,
Elle crie, elle tombe, elle est au sein des flots.
Elle est au sein des flots, la jeune Tarentine.
Son beau corps a roulé sous la vague marine.
(André Chénier, La Jeune Tarentine)

 

A propos du blog Erhabenmaya-MilleetUnVoyages

 

E D I T O

 

 

En voyage, recherchons le sublime …Erhabenmaya …

Avec l’environnement, la pollution, le réchauffement de la Planète Terre, des thèmes au cœur de l’actualité, ne restons pas dans l’angoisse,

 

 

 

LA SOLITUDE AU TRAVERS DES BEAUTÉS DE LA NATURE

Tentons de l’atteindre avec les voyages, mais aussi, en cette période sanitaire, avec les éléments naturels.

Systine et abstine mais… Lutte pour la vie avec l’équilibre, loin des égarements, reste convalescent de ta santé!

« La nature nous a mis au devant des yeux des voiles trop épais
pour connaître quelque chose » aux « mystères » de notre être.
Erreur populaire de croire que les médecins peuvent guérir

Molière, le malade imaginaire

Dans cette encyclopédie – parmi les voyages, la Terre et l’Univers, avec huiles et plantes, ces remèdes contre la maladies, le végétarisme qui donne des recettes de boissons et d’alimentation, – s’ouvrent sur un tapis de cartes et de blés, des écrits de religions où les forces de la nature se confondent avec la Médecine Conventionnelle ; Elles expédient dans les nuages son art et ses représentants, leurs mots et promesses non suivis d’effets, car l’équilibre de vie est dans l’odeur des essences et de la nature !

 

Se rendre sur ErhabenMaya-MilleetUnVoyages ou sur les Réserves Naturelles de France …Tout simplement, s’en aller parler de la planète Terre, des êtres vivants, de voyages, géologie, nature, est un impératif qui évite bien des mélancolies.

Vous aimez  les blogs personnels sur WordPress ? alors sans aucun doute, vous savez où se trouve le réconfort …

Atteignons la nature avec A.Shopenhauer « une contrée lointaine, en voyage dans un pays étranger, au bout du monde. L’horizon est illimité, le ciel limpide ; les arbres et les plantes en parfaite harmonie dans une atmosphère nouvelle d’un pareil paysage, et nous verrons qu’un simple désert peut atteindre le sublime. Aussi bien que l’état de contemplation pure demeure seul possible à celui qui est capable de s’y élever ».

Si on aborde les sujets universels comme montagnes, océans, continents, géologie, tectonique des plaques, astronomie, le risque serait grand de basculer dans le scolaire, n’étant ni géologue, ni physicien, ni astro-physicien. Il semblerait alors plus instructif, pour un blogueur qui chercherait son chemin, de se rendre sur des sites spécialisés.

Mais, en parcourant ce blog, je vous dis que le bonheur se trouve ailleurs que sur ces sites.

Un site comme ErhabenMaya-MilleetUnVoyages est un partage avec la nature,  l’amour du granite, de la réserve de l’éléphant en Tanzanie. Certaines catégories concernent les vieilles pierres, la stratosphère, la tectonique des plaques, la géologie en boucle avec diffusion de diaporamas de voyages.

A en croire les adeptes, le métier de géologue n’est pas un métier facile. Si vous êtes ambitieux, sachez que ce serait une profession fatigante, réservée aux élites en bonne condition physique, nécessitant de solides compétences dans plusieurs domaines notamment dans celui de l’informatique. Il faudrait être motivé, suivre les évolutions pour intégrer les nouveaux outils. Les chantiers qui seraient à analyser ne convaincraient pas Monsieur Tout le Monde. N’est pas observateur qui veut. Il faudrait un cerveau avec une plasticité exceptionnelle pour remettre en question des hypothèses sur des questions existentielles. Et si vous n’avez pas de langues étrangères, vous passerez votre chemin avant de vous diriger dans cette voie.

Vous trouverez aussi, sur Erhabenmaya, un accès à la santé par les moyens naturels et les Huiles Essentielles.

Bref, un blog, à lui seul, qui peut vous éviter l’ennui

« N’oublions jamais qu’en présence du sublime rencontré au cours des voyages, nous faisons face à nos capacités intellectuelles, une véritable mise à l’épreuve de savoir si oui ou non nous supporterons cette solitude que l’on peut rencontrer par exemple au cours de ces beaux voyages dans des contrées éloignées de notre planète ».

Si nous ne prenons pas soin de la planète Terre et de l’environnement, qui le fera à notre place ? Shopenhauer n’est plus là !

Bordeaux, le 27 octobre 2017

Devenir lecteur


S’enregistrer pour recevoir les articles par Email

 

 

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.